#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Solidarité

|

Bien vivre chez soi

|

Une journée ordinaire

 

Une journée ordinaire

Une journée ordinaire est un jeu sérieux en réalité virtuelle vise à déstigmatiser la démarche d’adaptation du domicile et à sensibiliser le public aux difficultés invisibles du vieillissement par un jeu de mise en situation et d’immersion dans un environnement en réalité virtuelle.

Une journée ordinaire

Une journée ordinaire est un jeu en réalité virtuelle qui vise à déstigmatiser la démarche d’adaptation du domicile et à sensibiliser le public aux difficultés invisibles du vieillissement par un jeu de mise en situation et d’immersion dans un environnement en réalité virtuelle.

En s’équipant d’un casque de réalité virtuelle, le joueur se glisse dans la peau d’une personne âgée vivant seule à son domicile, confrontée aux dilemmes de son quotidien. Le joueur va alors devoir effectuer des choix sur les adaptations à apporter à son logement. Ces choix auront une influence sur ses liens sociaux, son budget, ainsi que sur le confort et la sécurité de son lieu de vie.

- "Dois-je changer l’ampoule du plafonnier moi-même ou demander à mon voisin ?",
- "Est-ce que je préfère garder ou enlever le tapis du salon ?"
- "Dois-je réhausser mon four ?"
- "On me propose de partir en voyage entre amis, est-ce une bonne idée ?".
- etc.

L’objectif du jeu est de conserver, comme on le ferait dans la vraie vie, l’équilibre entre son budget, son lien social et le confort de son domicile au fur et à mesure de ses décisions quotidiennes afin d’éviter les situations à risque ou précaire. Cette mécanique de jeu permet de sensibiliser le joueur à la complexité des décisions liées à l’autonomie et d’anticiper des questionnements concernant l’adaptation du quotidien à une perte progressive d’autonomie. La dimension de prévention est également présente à la fin du jeu, qui propose un bilan pédagogique personnalisé selon les décisions prises tout au long de la partie.

Le jeu a été développé en amont du projet Bien Vivre Chez Soi à La Métropole, par des étudiant du DSAA du Pôle Supérieur de Design de Villefontaine dans le cadre du workshop F[r]ictions et Réalités organisé par Erasme en Mars 2017 : un workshop de deux semaines visant à interroger les usages des nouvelles réalités (Réalité virtuelle, réalité augmentée) pour les usages publics du numérique. Retrouvez le projet des étudiants ici.

Dans le cadre du projet Bien Vivre Chez Soi à La Métropole, l’équipe projet a pu porter plus loin ce prototype en finalisant les mécaniques de jeu et en expérimentant l’outil auprès de retraités et de professionnels. Cela a permis de tirer plusieurs enseignements.

- La mécanique du jeu sérieux et l’immersion en réalité virtuelle ont été distinctement plébiscités par les utilisateurs.
- Cependant, la réalité virtuelle étant un média récent, le grand public n’y est pas encore habitué. Aussi, la plupart des utilisateurs, impressionnés par le potentiel d’immersion de la réalité virtuelle, ne sont pas parvenus à s’impliquer pleinement dans le scénario du jeu.
- Le scénario du jeu sérieux et les situations de choix sont également à enrichir, et le bilan pédagogique de fin mériterait d’être affiné.

Suite à ces retours, de nouvelles perspectives se sont dessinées pour le projet Bien Vivre Chez Soi à La Métropole, des perspectives partant du principe de dissocier le jeu sérieux et la réalité virtuelle.

- Une nouvelle version du jeu est en cours de développement pour mobile, tablette et ordinateur. La mécanique de choix a été conservée, mais le scénario est beaucoup plus riche, ce qui en améliore l’expérience de jeu et sa jouabilité.
- La réalité virtuelle pourrait être utilisée pour faire visiter des espaces adaptés, comme des appartements témoins. Cet outil permettrait d’améliorer la notoriété de ces espaces, et permettrait à des personnes âgées qui en sont éloignées de les découvrir en Maison de la Métropole ou auprès des professionnels médico-sociaux lors de visites à domicile.

Les évolutions de ces deux perpectives sont à suivre dans leurs articles dédiés.
Les sources du jeu sérieux en réalité virtuelle, développées avec le support de la société Ihmteck sont disponibles ici.

jeudi 4 janvier 2018 par Juliette Blond, Marion Lac, Olivier Carillo