#liste_articles {display:block}

Incubation projets Canopée Remix

lundi 2 août 2021

 

Les projets Larboratoire au fil de l’incubation

Rappel des faits 

Il y maintenant huit mois, nous organisions le Canopée Remix, premier format de sprint créatif de 3 jours au service de la ville arborée de 2030. Cent participants avaient été mobilisés pour produire et prototyper les solutions / services de végétalisation de demain.

A l’issue de ce marathon créatif et collaboratif, nombreuses furent les idées émergentes et parmi elles, huit graines de génie ont été plantées et synthétisées ici.

Depuis le mois de Mars 2021, cinq de ces jeunes plants ont germé au sein de notre réseau d’incubation grâce à l’implication et l’engagement de leurs porteurs, avec l’objectif au dela des expérimentations en cours, de préfigurer de possibles essaimages sur la Métropole.

Au cours de ces cinq mois d’incubation les projets ont suivi un parcours rythmé et intégré visant à préparer les tests sur le terrains démarrant pratiquement cet été pour la plupart des projets.
 

 

Ces différentes séquences, pilotées par le porteur de projet, ont permis de produire des éléments concrets orientés vers l’expérimentation, de capitaliser autour d’une démarche de communication et d’animation de communauté et enfin de permettre une analyse rétroactive continue sur la stratégie et l’orientation de la démarche. 

1. Design / Proposition de Valeur

Appuyés sur une étape de diagnostic interne au projet (enquête, entretiens, immersion, étude sociologique...) et externe (benchmark et structuration de la veille), les porteurs ont confirmé au regard des bénéficiaires identifiés les grands défis publics à relever, la proposition de valeur et les hypothèses de solutions envisagées. 

2. Conception et prototypage

Pour la quasi-intégralité des projets, un atelier participatif a été conçu et conduit par le porteur dans les 3 mois suivant son arrivée en s’appuyant le tutorat des binômes / référents de projet. Ces temps collectifs ont permis à la fois l’aligement autour des enjeux préssentis, la réalisation du cadre de produit ou service envisagé et l’animation de la communauté élargie du projet.

 

Appuyée sur des ressources de production multiples organisées en pôles (fabrication, développement numérique, logistique évenementielle...), cette étape a permis de produire des éléments tangibles pour le passage en expérimentation (kits de médiation, processus et méthodes de formation, inégnierie de plantation, plateformes et outils numériques...).

Elle a enfin amorcé la communication des projets et la diffusion de pages web des parties prenantes d’atelier (micro-sites) dédié à l’information et l’invitation à un engagement partenarial et durable sous des formes variées (test, sponsoring, implication projet...).

3. Expérimentation

La phase d’expérimentation représente l’enjeu principal à la fois de projection et de rétrocontrole pour le projet. Elle est cadrée par l’identification des terrains d’accueil de la mise en oeuvre pilote, la définition des indicateurs de réussite liés à l’évaluation et la méthode d’animation de la communauté des testeurs.

Une fois sur le terrain, le projet intègre des moyens et une méthode de production continue permettant son amélioration. C’est de cette capacité d’itération que dépends la capacité d’anticiper la phase suivante de scénarisation et de conditions de passage à l’échelle du dispositif. 

Subtil équilibre entre la propulsion du porteur, pilote de sa démarche singulière et territorialisée et les apports de l’équipe d’incubation, chaque projet se construit autour du suivi rigoureux et attentif du référent et de l’esprit d’équipe / promotion entre les porteurs et les membres de l’incubation.

Et les projets ?

 Canographia

Plateforme numérique/centre de ressource virtuel de cartographie, de diffusion de ressources/outils et de mise en relation autour des dynamiques publiques de végétalisation. Le projet se concentre ces derniers mois sur l’intégration de ces différentes ressources en lien avec les porteurs de projet du plan Canopée. Voici le premeir prototype de plateforme réalisé. 


L’arbre Témoin

Sur le principe d’une nurserie collaborative, L’Arbre témoin est un échange de service qui met en relation des soignants et des accompagnants, pour garder et prendre soin des futures plantations dans diverses terres d’accueils. Un atelier mené par Morgane Guillas, porteuse du projet, avec toutes les parties prenantes a permis de sélectionner les essences d’arbre à utiliser ainsi que de prototyper les cérémonies de passation entre les terres d’accueils successives. 

 


Plan Sève

La Métropole travaille sur un dispositif d’accompagnement à la végétalisation des espaces résidentiels collectifs (copropriétés privées, comme bailleurs sociaux). Pour le calibrer au mieux, la Métropole de Lyon a souhaité associer les partenaires, les acteurs de terrain, les intéressés pour identifier les complémentarités avec d’autres dispositifs, les freins, les effets leviers, les effets d’aubaine potentiels.

Pour en savoir plus : cliquez-ici


Racines Augmentées

Ce projet permet l’acquisition de connaissances scientifiques sur les réseaux racinaires et le développement d’une base de données à outiller dans le but d’une démarche pédagogique. Des outils de formation sont en cours d’expérimentation.

Pour en savoir plus :cliquez-ici


Enracinons nos rues

Permettre à des groupes d’usagers, d’habitants, de végétaliser des espaces mis à leur disposition, pérenniser la démarche sur le long terme en essaimant, créer un festival de la végétalisation.

 

Documents :

par Patrick Vincent, Julien Muzet, Mathieu Weiss